Miss Bénin 2012

Miss Bénin 2012

La 18ème édition de la compétition nationale de beauté féminine, Miss Bénin 2012,  a connu son épilogue le samedi 18 août dernier au palais des congrès de Cotonou avec le sacre de Fatouma Boubacar Mamane, la candidate du département de la Donga. 23 ans pour une taille de 1,70 m et 60 kg de poids, Fatouma Boubacar Mamane porte depuis le samedi 18 août 2012, la couronne Miss Bénin pour un an; couronne qu’elle a reçue des mains de Sahadath Sourokou, la Miss 2011.

Candidate de la Donga, la nouvelle Miss est suivie de Francine Vélounon (Zou), Hamdiath Orou-Goudé (Alibori), Ariane Aladé Dagba (Littoral) et Perpétue Gouvoèkè (Ouémé) respectivement 1ère, 2ème, 3ème et 4ème dauphine de la Miss.

Après les différentes phases de présélection et de sélection, cette équipe de lauréates de la 18ème édition de Miss Bénin, la 7ème sous l’égide de l’Association culturelle Miss Bénin (Acmb), y est arrivée à l’issue d’une grande finale marquée par quatre étapes de compétition sous le regard critique d’un jury présidé par Me Sévérin Quenum.
Dans une première parade en tenue traditionnelle, les douze candidates représentant les douze départements du Bénin ont montré chacune, un aspect du style vestimentaire de leur département respectif. Cette phase s’est déroulée sous l’animation musicale de la troupe “Les Supers anges whendonaboua“. Toujours au son de la musique, mais cette fois-ci signée du “salséro“ béninois Jospinto dans son titre d’hommage à la beauté noire, les candidates ont effectué leur parade en tenue dite de plage. La troisième et dernière parade a été celle en tenue de ville sur des notes musicales assurées par le saxophoniste Josélito. Dans cette parade, les jeunes filles ont été aussi accompagnées par les vers du slameur béninois Sergent Marcus. Passées ces étapes de parade, les candidates ont été en fin soumises à la phase des questions réponses. C’est après une première délibération où seules cinq d’entre elles ont été déclarées admises à ce niveau de la compétition.
La soirée a été agrémentée par des prestations d’artistes et groupes d’artistes béninois dont les frères Guègèounguè, Norberka et Dato Belle.